Hélène et Christophe ont testé pour vous 2 circuits de randonnée dans la vallée de l’Eure.
Eh bien oui c’était dur, dur, mais on se sent hyper bien après 🙂

Jour 2 – La vraie nature de l’agriculture (de Jouy sur Eure à Fontaine sous Jouy en passant par Cocherel)

Allez c’est parti pour le repérage de ce circuit.
Nous voici garés sur le parking des 3 étangs (étangs de pêche à la truite, attention fermé le mardi).

Comme hier on s’est bien entraîné, on est plus efficace et le balisage nous saute aux yeux, allez en route il est 10h !

Il faut avouer que le parcours est très plat entre les plaines de blé, néanmoins on tombe parfois sur de petites curiosités comme l’obélisque dressé en l’honneur de la bataille de Cocherel remportée par Bertrand Du Guesclin en avril 1364 contre l’armée du roi de Navarre.
Vous croiserez aussi quelques panneaux d’interprétation sur l’agriculture le long du parcours.

Curiosités

Nous voici maintenant à Cocherel, un joli petit village au bord de l’Eure et une stèle attire mon attention, un sanglier dans un fer à cheval avec des noms de combattants de la 2nde guerre mondiale.
J’ai depuis fait mes petites recherches car 1ère DLM, 4ème RDP et 6ème cuirassiers ça ne me disait rien du tout mais du tout…
Donc la 1ère Division Légère Mécanique est une unité française de blindés, on voit d’ailleurs un char derrière le sanglier qui lui symbolise la force, la vigueur.
Le 4ème Régiment des Dragons Déportés appartient à la 1ère DLM et se compose de 3 bataillons lesquels composés de divers escadrons. J’avoue c’est un peu technique.

Stèle Cocherel

En poursuivant notre marche, on découvre un ancien moulin (propriété privée) sur le bord de l’Eure qui ne vous laissera pas insensible par son charme.
Il est sur le parcours de canoës que nous voyons tout juste passer sous le pont.

Mon secret : si vous souhaitez faire du canoë, la base canoë Le Randonn’Eure (02 32 35 16 46) de Ménilles propose 2 parcours, tout dépend si vous partez le matin ou l’après-midi, à vous de voir !

©S. Vuillemin

On poursuit notre route et on monte la côte vers Rouvray dont l’église est toute mignonne.
On traverse le village et on poursuit par un chemin à travers champ. La chaleur est écrasante donc dès qu’on trouve un arbre on en profite pour pique-niquer.
30min plus tard c’est reparti, on traverse un joli coin de forêt et un long chemin ponctué de pommiers.
Ça y est nous y sommes, nous arrivons à Chambray et le village a beaucoup de caractère dont un superbe pigeonnier proche de l’Eure.

©S. Vuillemin

Mon secret : la micro brasserie « La Chambraysienne » vient d’ouvrir ses portes au cœur du village (1 rue de la mairie). Faites une halte fraîcheur pour déguster les bières locales brassées ici ! Elle est ouverte jeudi, vendredi et samedi de 15h à 20h, passez un petit coup de téléphone au 06.64.23.92.31 ou au 09.50.47.36.57.

On sort du village, on retraverse la forêt et on arrive à notre voiture, tout ça en 3h15 (hors temps de pique-nique).

Et comme on vous a promis que « si c’est bien on vous prévient », on a aimé

  • Le passage de l’Eure à Cocherel
  • Le joli village de Chambray
  • Se reposer ou pêcher aux 3 étangs

Quelques conseils
Mettre de bonnes chaussures
Prévoir crème solaire et lotion anti moustiques
Emporter une bouteille d’eau
Prudence lors de la marche sur route goudronnée
Pharmacie et supérette à Bueil

Budget de la journée
0€/personne (nous avions prévu le pique-nique)

Rappel balisage randonnée

Balisage

A propos de l'auteur

Nos autres escapades sur le même thème :

Le temps se radoucit mais il fait encore beau ! Pour profiter du soleil et des couleurs automnales,...

A l’origine, je devais rencontrer une prof d’arts martiaux et vous présenter son parcours sportif....

Et si tout était possible avant qu’il ne soit trop tard ? Aujourd’hui j’ai eu envie de rédiger un...

Publier un commentaire