A l’origine, je devais rencontrer une prof d’arts martiaux et vous présenter son parcours sportif. Ayant moi-même pratiqué, c’était dans mes cordes.

Et au final, j’ai envie de vous faire partager le chouette moment passé avec une guerrière, une érudite, une jeune femme contemporaine et optimiste bref une Ebroïcienne fière de l’être ! Cette jeune femme, c’est Marie-Pierre Callède, « Black Widow » pour les intimes .

7h du soir, mon chien sous le bras, j’arrive au dojo. (Mais c’est quoi un dojo ? Une salle d’entrainement pour les arts martiaux).

Coucou Marie-Pierre, t’es prête ? on va commencer pas des questions plutôt légères ? t’es partante ?
« Ok c’est parti. »

Qu’emporterais-tu sur une île déserte ?
« Un bouquin, le Comte de Montecristo.»

Qu’y a-t-il sur ta table de nuit ?
« Des bouquins : Le Sorceleur, Assassin’s Creed et le dernier Harry Potter que je relis. Et sous le lit, des BD. »

Si tu étais un bonbon, tu serais lequel ?
« Un nounours à la guimauve, craquant à l’extérieur et tout mou à l’intérieur .»

Et quelle est la gourmandise du coin qui te fait craquer ?
« Le chocolat praliné de chez Cluizel. »

Si un génie t’offre de réaliser 3 vœux, c’est quoi ?
« Une bonne santé pour ma famille, que je trouve chaussure à mon pied et que mon chat arrête de me prendre pour son portier, qu’il apprenne à utiliser la trappe. »

Ta couleur préférée ?
« Le pourpre. »

Ta destination de rêve ?
« L’Égypte. »

Thé ou Café ?
« Thé pomme cannelle. »

T’es du matin ou du soir ?
« Du soir. »

Culotte ou string ?
« Euh culotte . »

Une devise ?
« Je ne perds pas. Soit je gagne, soit j’apprends. » Nelson Mandela.

T’as des bons plans sur Évreux ?
« Un p’tit bowling au Parvis Bowling, un bon ciné et un bon resto, Côté Rôtisserie j’aime bien. Et la pause détente au Miroir d’Eau. »

Des lieux que tu aimes particulièrement à Évreux ?
« Le Beffroi, le Miroir d’eau et les berges de l’Iton. »

En lien avec Évreux, si je te dis ?
Contemporain : « Le Rock in Évreux. »
Partagé : « Le Forum des associations. »
Optimiste : « Les illuminations de Noël. »
Original/originel : « Le Beffroi. »

Ton secret pour être en forme ?
« Me caler le soir tranquille sous mon plaid avec mon chat. La ronronthérapie ça marche. Et puis ma famille, c’est ma force. Les cours de karaté que je donne m’apportent aussi beaucoup, quand je sors après, j’ai toujours la banane. »

Comment tu te vois dans 10 ans ?
« Je ne cherche plus à avoir de grands objectifs à long terme. Je ne veux pas trop me projeter, ni avoir trop d’attentes. Mais bon j’espère être toujours dans ma maison, et peut-être avec ma moitié. J’espère toujours enseigner dans la même école et pourquoi pas avoir un dojo plus grand. »

C’est quoi ton dimanche type ?
« C’est souvent du jardin le matin avec mon chat qui me tourne autour et un petit entrainement de Tai Ji. Tout ça quand il n’y a pas de Jury de passages de grades ou entrainement compétition ou compétition. Mais par contre, le mardi soir, c’est soirée filles, on sort boire un verre, on papote. Et sinon, j’écris. J’ai un projet de livre historico-policier, au moyen-âge pendant la guerre de 100 ans à Évreux. Mais chuut… »
Intéressant ça. Et comment ça t’est venue cette idée ?
« A la fac, suite à mes recherches sur Évreux pour mon mémoire. J’ai pu retrouver un tas d’anecdotes. »

Une par exemple ?
« La meilleure, c’est surement sur un juge durant le moyen-âge. En fait, un justiciable a offert des jarres de vin à la femme du juge, les femmes à l’époque n’ayant pas de capacité juridique, c’était leur mari qui détenait tout. C’était une façon détournée d’offrir un pot de vin au juge. Vin d’Évreux qui était très réputé à l’époque. »

Je sens que si on te branche sur Évreux, on ne t’arrête plus !
« Mon mémoire de fin d’étude était sur Évreux : 430 pages sur une période précise, celle du Comte Louis d’Évreux, 1er Comte imposé par un roi et ça doit s’étaler sur une dizaine d’années. »

430 pages sur Évreux ! Waouh. Et ça t’a servi dans ton métier (dont tu nous parleras plus tard ) ?
« Ouiii dans le programme de l’Education nationale, il est prévu de parler de personnalité locale. Et bien on a travaillé sur l’antiquité et mes élèves ont fait la connaissance avec Camulogène, chef Eburovice qui a continué la résistance bien après Vercingétorix. »

Et ce mémoire, on peut le consulter quelque part ?
« Il est dispo aux Archives Municipales et départementales, et au fond normand de la médiathèque. »

Bon Marie-Pierre, et le karaté dans tout ça ? Et toi dans tout ça ?
« J’ai 30 ans et je suis née à Évreux. Je suis ceinture noire 4e Dan de Karaté et 1er Duan de Tai Ji Quan, je pratique le Karaté depuis 23 ans et le Tai Ji Quan depuis 8 ans. Je me suis finalement lancée pour faire partager ce que j’ai découvert sur le karaté ; j’ai donc ouvert mon club « NEKO-DO (la voie du chat) » à Évreux, quartier St-Michel. »

Tu as d’autres références il me semble ? dis-nous tout ?
« J’ai un Certificat de Qualification Professionnelle d’enseignement des arts martiaux, je suis Juge des grades régional en karaté, arbitre régionale technique et combat, et j’ai obtenu de nombreux titres régionaux et nationaux en karaté et en Tai Ji Quan. »

Il en manque un, tu n’as pas fait un résultat international cette année ?
« Oui à la coupe Europa Tai Ji, 15 nations étaient présentes. En équipe on fait 1er et en individuel, je fais 2e à l’éventail Yang. C’était la bonne surprise qui est venue récompenser un long travail. Et la cerise, c’était aussi une sortie groupée, en famille. »

Yeah c’est bien ça félicitations.
Et sinon pourquoi l’ouverture de cette école sur le plan perso ?
« J’ai toujours eu cette envie de faire partager la façon dont j’ai appris le Karaté, complémentaire avec mon projet professionnel, car je suis Professeure des écoles. Et puis là, l’occasion a fait le larron, c’était vraiment une opportunité, le dojo était libre, j’avais les qualifications pour et Yann mon frère, pratiquant aussi, était là pour m’aider au départ. Et c’est vrai que ça me faisait plaisir aussi de me dire que c’était l’ancien dojo de mon Senseï (prof) et que c’était un clin d’œil de relancer le club. Donc en août 2016, une vingtaine de bénévoles venant du club de Tai Ji Quan d’à côté s’est lancée dans la rénovation du dojo pour être fin prêt en septembre. Aujourd’hui, nous sommes 29 licenciés. »

 


Du coup, comment t’arrives à gérer ta vie de femme, tes activités sportives, ton travail… ?
« J’ai ouvert mon club à un moment de ma vie où j’avais besoin d’être occupée et ça a été l’opportunité de faire des rencontres, des gens différents, de partager des choses différentes. Et mon travail de Professeure des écoles me permet d’avoir quelques jours de libre. En fait je consacre 3 soirées au Karaté et au Tai Ji Quan. Et puis sur le plan perso, je suis célibataire. J’arrive à gérer »

Un cœur à prendre HUUMMM !
Je taquine, je taquine mais continuons, as-tu une anecdote sur ton école ?
« Le choix de la couleur pour la peinture des murs du Dojo, je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi pâlichon et je me suis fait bien charrier par les gars qui nous ont aidés à peindre et qui ont cherché à qualifier la couleur : lilas, violet gris, etc. Et puis quelqu’un a dit c’est Milka et c’est devenu le label officiel. Un dojo Milka, c’est appétissant, venez-nous voir ! Mais y’a pas la marmotte. »

En 2020 à Tokyo, le karaté sera au JO, t’en penses quoi ?
« Je trouve ça chouette que l’on ait une visibilité parce que j’en ai marre que les gens viennent me voir en me disant, le Karaté c’est comme le Judo ? Plus de médiatisation ça peut que nous faire du bien. Et la communication ça passe aussi par la TV. Les JO c’est une belle vitrine. »

Tu pratiques aussi le tai ji quan, tu peux nous en dire 2 mots ?
« C’est un art martial chinois dit « interne » avec la notion de martial par le travail à l’épée ou à l’éventail qui peut-être une arme. Mais c’est vrai que globalement, c’est moins explosif que le Karaté. Il y a un grand travail sur la respiration. »

Et ton métier prof des écoles ?
« Et bien j’enseigne les maths, le français, l’histoire, le sport, les arts visuels, la musique… Nous sommes polyvalents. »

Combien d’élèves dans ta classe de CM1 ?
« 19,5 car j’ai une élève en inclusion ; ¾ temps à l’ITEP (Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique) et ¼ temps avec nous. Et ça se passe vraiment très bien. »

Et tes cours ça se passe comment ?
« J’ai une méthode un peu originale. Je fais du Harry Potter. Mes élèves sont répartis en maisons, y’a « Gryffondor », « Poufsouffle », « Serdaigle » et « Serpentard ». Ça permet de développer des capacités de groupe. Et comme lecture, et bien ils lisent Harry Potter. Les groupes sont hétérogènes. Du coup tout le monde s’entraide et par la même, tout le monde progresse. Et quand ils se tiennent bien, ils ont une petite « Mornilles d’argent » (monnaie dans Harry Potter) et ils peuvent acheter des p’tits avantages. Y’a une notion de commerce collective qui se développe, ils cotisent entre eux pour aider un copain ou bien, prêtent à l’un qui rembourse au fur et à mesure. Ça responsabilise.
Mes élèves s’entrainent à leur rythme. Je passe pour les aider. Y’a des ateliers que j’encadre. Donc ceux qui se sentent en difficultés viennent avec moi s’ils sentent qu’ils en ont besoin. Ils développent la maturité de se dire qu’ils ont besoin d’aide.
On travaille aussi sur l’auto-évaluation. Quand ils ont fini un exercice, qu’ils l’ont relu et qu’on l’a corrigé ensemble, c’est eux qui me disent ce que l’exercice vaut. Ils sont capables de me dire s’ils ont bien bossé ou s’il faut retravailler ou s’ils peuvent faire mieux.

Et le sport à l’école ?
« Je leur fais du Karaté et du Tai Ji Quan entre autres. Ils apprennent ce qu’est un art martial, les valeurs que ces sports véhiculent, comme le respect. Et de nouveau, c’est un travail en groupe, ils apprennent la cohésion. Je développe aussi les rituels de relaxation au quotidien par la respiration. »

 

Ouh déjà 21h. Et si nous aussi, on faisait une petite relaxation. Merci Marie-Pierre pour ta disponibilité, ta gaieté et ton optimisme. Ça fait un bien fouuuuuu !

Et voilà, cher(e) lecteur, si t’es arrivé jusque-là, c’est que toi aussi, tu as eu un coup de cœur pour notre « Black Widow ».

 

Informations pratiques

Lien Club Karaté NEKO-DO
Lien Club Tai Ji Quan FENG YU LONG
Lien Fédération Française Karaté

Lien Chocolats CLUIZEL
Lien Le Parvis Bowling Evreux
Lien Cinéma Pathé Evreux
Lien Restaurant Côté Rôtisserie

Lien Festival Rock in Evreux

A propos de l'auteur

Nos autres escapades sur le même thème :

Le temps se radoucit mais il fait encore beau ! Pour profiter du soleil et des couleurs automnales,...

Et si tout était possible avant qu’il ne soit trop tard ? Aujourd’hui j’ai eu envie de rédiger un...

Hélène et Christophe ont testé pour vous 2 circuits de randonnée dans la vallée de l’Eure. Eh bien...

Publier un commentaire