Le temps se radoucit mais il fait encore beau ! Pour profiter du soleil et des couleurs automnales, j’adore aller en forêt !

J’y marche, j’y cours, et j’y ramasse des champignons ! Ça tombe à pic, on est en plein dans la saison 😊

J’ai l’habitude d’aller dans la forêt de St Michel pour trouver les petites pépites que je cuisinerai à la maison. A chaque fois, c’est une véritable chasse aux trésors qui commence.

©Fotolia

 

Aujourd’hui, un ami m’accompagne dans cette quête. On va essayer de trouver des Chanterelles et des Cèpes.
Arrivés à l’orée du bois, nous choisissons un endroit calme pour commencer les emplettes. J’analyse le terrain, l’humidité, les zones d’ombres, la luminosité, alors que je n’y connais strictement rien, et je m’engage sur un tronçon.

A ce moment précis, un désaccord avec mon ami sur la zone de ramassage survient. Il pense que ce n’est pas l’endroit idéal, et moi, je maintiens que c’est le bon. Il décide de rebrousser chemin et choisit un autre endroit pour sa recherche. Il aime beaucoup la compétition et vient d’en lancer une sans s’en rendre compte : celui qui trouvera le premier champignon.

©Fotolia

Je suis ultra motivé. (Moi aussi j’aime bien la compétition) et je cherche comme un forcené.
Au bout de 15 minutes, je n’ai toujours pas trouvé, je commence à tourner en rond et le doute m’empare… Je me remets totalement en question. Suis-je sur le bon emplacement ? A-t-il raison ? Dois-je rebrousser chemin ? Suis-je plus expérimenté que lui ? Est-ce que je suis vraiment le meilleur ramasseur de champignons d’Evreux ?
Il n’est pas si loin et il n’a rien trouvé non plus. Quel looser ! De ce fait, j’abandonne la compét’ officieuse qu’il avait démarré et le rejoins pour unir nos forces face à l’adversité. 5 minutes plus tard, nous tombons sur le Graal ensemble. Des Girolles ! Belle photo, non ?

©Fotolia

 

Nous sommes archi-contents et super-satisfaits. Il y en a une bonne quinzaine comme celles-ci. Pas besoin d’en cueillir plus, elles feront l’affaire pour le dîner 😊

Pour les cuisiner, on a privilégié la simplicité : Beurre, ail, sel, poivre, persil. Attention, il faut bien les laver et couper les pieds avant la cuisson ! UNE TUERIE

 

Nota bene : Dans l’Eure, il n’y a pas d’arrêté préfectoral sur la cueillette donc seule la réglementation nationale s’applique. Il faut tout de même respecter l’environnement dans lequel nous sommes :

  • Couper les champignons avec un outil coupant plutôt que de les arracher
  • Ne pas retirer un champignon trop vieux ou non comestible.
  • Ne pas trop piétiner la zone de pousse
  • Ne pas ramasser plus de 5 litres sous peine d’amendes.

 

 

A propos de l'auteur

Nos autres escapades sur le même thème :

A l’origine, je devais rencontrer une prof d’arts martiaux et vous présenter son parcours sportif....

Et si tout était possible avant qu’il ne soit trop tard ? Aujourd’hui j’ai eu envie de rédiger un...

Hélène et Christophe ont testé pour vous 2 circuits de randonnée dans la vallée de l’Eure. Eh bien...

Publier un commentaire