La médiathèque, bien sûr ce sont des livres, mais pas que !

Bonjour Laurent, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Discothécaire à Evreux depuis 1995, j’ai découvert les discothèques publiques lorsque que j’étais au lycée maritime à Brest (j’avais des rêves d’océan et de milieu aquatique) et il m’a semblé que c’était le plus beau métier du monde.
La musique et littérature musicale (lecture Inrock à l’époque plus maintenant) étaient déjà de réelles échappatoires. Je rêvais à travers les articles sur les bluesmen américains et les groupes anglais.
Au lycée déjà, j’avais créé ma discothèque dans ma chambre (2 ou 300 références) avec les CD des pensionnaires mais aussi mes achats (1 ou 2 CD par semaine) et les 95 internes venaient régulièrement chercher des conseils.
1 mois après la fin de mon service militaire, je suis arrivé à la médiathèque d’Evreux par hasard (à la suite de nombreux remplacements depuis quelques années notamment à la service enfance). A l’époque, on décomptait semble-t-il jusqu’à 38 000 titres– le budget de démarrage était hors norme, on se fournissait notamment au Virgin Mégastore, assez atypique pour un service de médiathèque municipal.
Aujourd’hui 3 personnes s’occupent de fournir la discothèque : Pierre pour la musique savante occidentale (musique classique), Lisa pour la musique noire américaine (blues, jazz), la chanson française et le rock français et moi pour musique amplifiée (rock, électro, hip-hop), les musiques du monde et la musique fonctionnelle (bruitage, cors de chasse …).

Sinon rappelle nous ce qu’on peut trouver à la médiathèque ?

Des Estampes, des livres bien sûr, de la musique 😉, des jeux, des DVD, des revues, des liseuses électroniques et des partitions.

Tes recommandations musicales en ce moment ?

  • Altin Gün : scène turque musique orientale
  • Courtney Barnett : sublime
  • BCUC
  • Beechwood : trio new yorkais authentiquement dangereux
  • Bombino (en concert au Kubb en novembre dernier) : blues man touareg extraordinaire et type adorable
  • Cat power : dernier album fabuleux
  • Les Filles de Illighadad
  • Fontaine DC
  • Gaye su Akyol
  • Idles (en concert au 106 à Rouen prochainement)
  • Le Mystère des voix bulgares
  • William Z Villain : artiste vu sur scène récemment et très intéressant
  • Stag O Lee : label allemand musique 50s/60s
  • Les Metro Verlaine bien sûr, scène locale avec un dernier album soigné, le porte flambeau scène ébroïcienne
  • You said strange scène locale également

ET TOI DANS TOUT ÇA …

Qu’emporterais-tu sur une île déserte ?

Alors je ne dirai pas une chanteuse de calypso, cela pourrait paraître misogyne.
Une Clé USB pour avoir toute la musique que j’aime … Le web est un Juke box universel et dément, en 3 clics on peut avoir accès à n’importe quel morceau de la planète. Seul piège, avant on se renseignait beaucoup sur les groupes avant d’acheter – aujourd’hui on consomme sans connaitre, sans repère d’où le travail astronomique et super intéressant du discothécaire – faire le tri, filtrer l’info !

Qu’y a-t-il sur ta table de nuit ?

Livre de littérature non musicale : en ce moment Racontars Arctiques de Jorn Riel

Si tu étais un bonbon, tu serais lequel ?

Un bonbon qui pique un peu et explose en bouche comme pour la musique ou l’art, il faut que ce soit subversif, que ça fasse réagir le palais !

Et quelle est la gourmandise du coin qui te fait craquer ?

Plus gourmand que salé, alors je dirai le Veau à la crème ou la Fondue normande

Ta destination de rêve ?

Domicile familial

Thé ou Café ?

Le Café … beaucoup

Du matin ou du soir ?

Curieusement du matin pour voir les choses naître mais il se passe beaucoup de choses le soir (notamment les concerts !).

Une devise ?

J’aime que ce soit le doute et les incertitudes qui me fassent avancer.

Ta playlist pour l’hiver ?

  • Cocorosie : West side
  • Melody Gardot : So long
  • Bror Gunnar Jansson : William is back
  • Lee Hazlewood : My autumn’s done gone
  • Rhiannon Giddens : Last kind word
  • Jolie Holland : my old fashion morphine
  • Madeleine Peyroux : Dance me to the end of love
  • CW Stoneking : Housebound blues
  • Timber timbre : This low comotion
  • Tindersticks : She’s gone
  • 1 morceau d’Alain Bashung

Une playlist idéale au coin du feu : repos & régénération.

©S. Vuillemin EPN

T’as des bons plans sur Évreux ?

La médiathèque, bien sûr, un bon ciné selon la programmation, un petit tour dans les bars, le Seven, le Café de l’Eure et de bons restaus le Bistro italien et le Petit bruit de l’œuf dur

Si tu étais un super héros, tu serais plus Superman ou Batman ?

Un anti héros incontestablement, OSS 117 version Jean Dujardin.

Ta blague préférée ?

C’est Marion Hossin comment votre nom ?

En lien avec Évreux, si je te dis ?

Contemporain : alors sans démagogie, la médiathèque avec son architecture et bientôt l’ensemble avec le théâtre, mariage du moderne et de l’ancien !
Partagé : Freud disait « l’enjeu de l’homme c’est de rencontrer ses semblables » alors des lieux de diffusion de la musique car la musique c’est avant tout les copains, c’est une aventure collective profondément intime mais qui se partage … le Klubb, Chez Chriss… un peu plus loin le 106 à Rouen.
Optimiste : moi 😉, plus sérieusement il faut réconcilier les habitants avec l’histoire de la ville histoire via la musique notamment … Miossec disait de Brest « on s’attache [à la ville] par ses défauts », adage qui correspond aussi à Evreux.
Original/originel : le Rock, une histoire dynamique et collective

Le mot de la fin une citation d’un ami « [il faut] être acteur de la culture dans sa ville »

la Médiathèque en pratique

Inscription : une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte de séjour), un justificatif de domicile de moins de trois mois (quittance de loyer, facture EDF, facture de téléphone…).
Gratuit pour les habitants d’Evreux, les Demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, du FNS, de l’AAH, résidant dans Evreux Portes Normandes (EPN), les salariés des Collectivités d’Evreux, les Enfants et jeunes jusqu’à 18 ans, quel que soit le lieu de résidence, les Etudiants inscrits à Evreux, quel que soit le lieu de résidence, les Elèves du CRD et de la Maison des arts-Solange Baudoux, abonnés à la SNEL.
Avec une carte et pour 4 semaines, vous pouvez emprunter : 10 livres – 10 revues – 10 CD – 5 DVD – 5 jeux – 5 partitions – 2 estampes (pour 3 mois) – 1 liseuse
Square George Brassens 27000 EVREUX mediatheque@evreux.fr / Tél. 02 32 78 85 00
Le Mardi : 13h30 – 19h, le Mercredi : 10h -19h, le Jeudi : 13h30 – 19h, le Vendredi : 12h -19h, le Samedi : 10h – 18h et le Dimanche : 15h-18h (d’octobre à mai).

A propos de l'auteur

Nos autres escapades sur le même thème :

Les vacances d’hiver si on ne part pas c’est vrai qu’au premier abord ce n’est pas celles que l’on...

Tout d’abord le point de départ des « Incroyables Comestibles » c’est quoi ? Le concept est de...

Aujourd’hui, rencontre avec Anthony et Audrey de la Brûlerie de St Sé C’est LE couple optimiste et...

Publier un commentaire